FERMER×

Seth McFarlane

Characteristics

  • Formats

    Comédie

  • Genres

    Comédie d'Animation

  • Mouvements

    Star Wars

  • Familles

    Les Eclectiques

  • Décennies

    1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • Family GuyFamily Guy
    • Johnny BravoJohnny Bravo
    • Dexter's LaboratoryDexter's Laboratory

    Impressionnant parcours que celui de Seth McFarlane. Storyboarder de formation, il est passé de l’image à l’écrit pour devenir ce qui se fait de mieux en matière de comédie animée adulte si l’on excepte les tribus des Simpsons et de South Park. Avec trois séries en production et des projets en cinéma, en musique et pour le web, McFarlane est l’un des plus importants créateurs du moment. La Fox ne s’y est pas trompé en lui faisant signer un contrat de près de 100 millions de dollars ce qui fait de lui l’homme le mieux payé de la télé. 

  • Biographie  

    L’homme qui valait 100 millions de dollars. Un surnom qui fonctionne parfaitement puisque c’est à peu de chose près ce que Seth McFarlane s’est vu offrir pour garantir l’exclusivité de ses idées à un studio. Une somme rondelette qui est à mettre en corrélation avec ce que peut rapporter une série gagnante bien gérée par une major. L’animation augmente encore le potentiel de gain d’une série car le merchandising en est une prolongation naturelle. Quand, comme Seth McFarlane, vous avez de l’or au bout des doigts et que tout ce que faites est un succès, votre valeur marchande grimpe vite à la verticale. Qu’est-ce que 100 millions quand on sait que l’homme aurait déjà rapporté au studio près de 2 milliards de dollars ?! Mc Farlane sait tout faire dans l’univers de l’animation. Il produit, il écrit, il joue, il chante et réalise. Il a surtout créé trois séries d’affilée qui se sont installées dans le panthéon des programmes « cool » adulés par les 18-34 ans et les 18-49 ans, soit les meilleurs amis des publicitaires. Avec Family Guy (Les Griffin), American Dad et The Cleveland Show, McFarlane réussit l’exploit de ne pas se marcher sur les pieds en gérant trois franchises qui ont leur personnalité tout en gardant ce côté très cartoon pour enfant et un humour qui va parfois limite avec. Ça n’enlève rien à la qualité des séries McFarlane. Elles forment une bulle, un espace de succès à rapprocher de ceux de The Simpsons et Futurama ou South Park.

    Élevé dans une petite ville du Connecticut, Seth McFarlane a étudié l’animation à la Rhode Island School of Design. A la sortie de cette école, il trouve directement un emploi dans la mythique firme des productions Hanna-Barbera. Il travaille sur l’animation et l’écriture de deux séries cultes du studio, Johnny Bravo et Cow and Chicken. Après un petit détour dans les studios Disney, il crée sa première série en 1995 mais le projet n’aboutit pas. L’étape suivante est déjà Family Guy, série dont il élabore le pilote de A à Z, de l’écriture, en passant par le dessin et la post-synchronisation.

    Mc Farlane est le plus jeune showrunner à se voir confier une série en prime time.

    En 1999, Family Guy, débarque sur le réseau Fox. Mc Farlane est le plus jeune showrunner à se voir confier une série en prime time. Le programme débute doucement, tellement doucement qu’il est annulé puis repris (chose rarissime à la télé américaine) quand les executive de la Fox mettent le nez dans les résultats des ventes de DVD de la série. Family Guy n’a rien du show télé révolutionnaire. C’est d’ailleurs certainement ce qui fait son succès. Son graphisme, moins original que celui des Simpsons, moins provoc que South Park finit quand même par vous happer. Ses détracteurs, parmi lesquels on compte Trey Parker et Matt Stone, les créateurs de South Park – peuvent dire de Family Guy qu’elle est monotone, convenue et qu’elle pourrait tout aussi bien être écrite par un enfant de 10 ans, il n’empêche que la série est un véritable carton chez les 18-34 ans, qu’elle fait partie des séries les plus téléchargées (légalement ou non). Les deux nouvelles séries de McFarlane (American Dad et The Cleveland show) n’ont pas contredit cette tendance. Et voilà comment on se retrouve l’auteur le mieux payé d’Hollywood. Et ça pourrait continuer. Décrit (en toute humilitée…) par son manager comme un croisement entre George Lucas (créateur de Star Wars) et Norman Lear (auteur comique télé n°1 dans les années 70 avec notamment la sitcom All in the Family), Mc Farlane a des projets pour le cinéma. En animation comme en live. Il lance avec Google des dizaines de vignettes en animation et un projet plus global est à l’étude. Il est tout simplement quelqu’un qui a compris la globalité de l’univers médiatique dans lequel nous baignons actuellement. A moins de 40 ans, l’avenir lui appartient. Mc Farlane for President !

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo