FERMER×

Rick Berman

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Science-fiction

  • Mouvements

    Big three

  • Familles

    Les Maîtres

  • Décennies

    1980 - 1990 - 2000

  • Séries phares  

    • Star Trek : the next générationStar Trek : the next génération
    • Star Trek : Deep Space NineStar Trek : Deep Space Nine
    • Star Trek VoyagerStar Trek Voyager
    • Star Trek : EntrepriseStar Trek : Entreprise

    Le nom de Rick Berman est intimement lié à la franchise Star Trek. Légataire désigné par Gene Roddenberry lui-même avant sa disparition, Rick Berman a consacré, près de vingt ans de sa carrière à un seul univers. Infatigable coordinateur, il est aujourd’hui le gardien des valeurs trekkiennes à l’égal de Gene Roddenberry lui-même.

  • Biographie  

    Avec plus de 600 épisodes produits provenant tous de la même franchise, en l’occurence Star Trek, Rick Berman n’est pas un showrunner traditionnel dans le paysage américain mais au contraire un cas unique. Plusieurs des grands créateurs actuels (Brannon Braga, Bryan Fuller, Ronald D. Moore) ont débuté dans l’univers de Starfleet et de la téléportation, passionnés qu’ils étaient par Star Trek. Ils ont tout fait  pour travailler sur l’une ou l’autre des franchises qui se sont créées à la suite du succès mérité de Star Trek : The Next Generation, en revanche ces créateurs ont tous eu un moment l’envie de voler de leur propre ailes ou en tout cas de changer d’air. Aucun producteur n’est jamais resté aux commandes d’un univers qui n’est pas le sien aussi longtemps que Rick Berman.

    Avant que cela ne commence, Rick Berman a travaillé sur des projets complètement autres. De la fin des années 70 au début 1983, il participe à une émission pour la jeunesse diffusée sur l’antenne de PBS, The Big Blue Marble. Entre 1982 et 1984, Rick Berman est producteur indépendant, occupation qui lui permet de voyager un peu partout dans le monde. Il entre chez Paramount en 1984 avec pour fonction de superviser les productions maisons comme Cheers, Family Ties ou encore McGyver. Il occupe ensuite différentes fonctions de direction notamment la mise en place des co-productions avant d’être appelé par Gene Roddenberry en personne. En 1987, il est recruté par ce grand monsieur de la télévision pour rejoindre la nouvelle production Star Trek: The Next Generation, soit la première réapparition concrète de Star Trek à la télé (si l’on enlève la série animée). Peu à peu, au fil de la maladie de Gene Roddenberry, Berman prend une importance croissante dans la gestion au jour le jour de la production de Next G comme l’appelle les gens impliqués sur le projet. En 1991, quand Gene Roddenberry meurt, chacun voit en Berman l’héritier naturel et spirituel du mythique créateur. Berman est nommé producteur exécutif et se retrouve aux commandes de quelque chose de bien plus énorme qu’une série. Un univers ou mieux, un mythe. Les attentes des fans, du studio, du grand public sont considérables.

    En 2005, un changement profond dans le management du studio Paramount place Rick Berman dans une position inédite.

    Sous son règne, qui va durer près de 20 ans, la franchise Star Trek va connaître une prospérité sans précédent. Berman va co-créer  Star Trek : Voyager mais aussi être le producteur exécutif de Star Trek : The Next Generation et de Star Trek : Deep Space Nine. Sous sa conduite, Star Trek va devenir la première série présente en syndication (c’est-à-dire non diffusée sur un network comme CBS) à obtenir des nominations pour les Emmy Award, notamment le plus prestigieux possible : celui de la meilleure série. Star Trek : The Next Generation est effectivement un excellent mélange. Elle reprend la philosophie humaniste de la série classique mais y rajoute de la noirceur et de nombreux personnages qui font basculer le space opera initial dans une grande et belle œuvre plus globale où il est question de géopolitique, d’histoire ou encore de philosophie. Où l’on voit que Ronald D. Moore n’a rien inventé avec Battlestar Galactica.

    Au total, la série va récolter 16 Emmy Awards et près de 60 nominations ce qui en fera l’un des univers les plus récompensés en télévision tous genres confondus. Star Trek : Deep Space Nine remportera quatre Emmy Awards et 31 nominations tandis que Star Trek : Voyager gagnera cinq Emmy Awards et 26 nominations. Des résultats qui font de Rick Berman, l’un des showrunners les plus titrés.

    Parallèlement aux séries télé, Rick Berman a dû également gérer le développement et la production des longs-métrages Star Trek. Il sera crédité du rôle de producer et co-auteur du scénario sur quatre films notamment Star Trek Generations, film marquant le passage de témoins entre Kirk et Picard. Un moment qui symbolise bien la transition de Star Trek vers plus de modernité. Un passage semblable s’opérera avec le film signé JJ.Abrams en 2009.

    Berman, en décisionnaire tout puissant, a bien sûr recueilli de nombreuses félicitations. Pour beaucoup, il a été le gardien du dogme édicté par Roddenberry. A l’inverse, des voix se sont élevées contre certains de ses choix. Il faut croire qu’on ne produit pas 624 heures de fictions sans faire des mécontents.

    En 2005, un changement profond dans le management du studio Paramount place Rick Berman dans une position inédite. Les nouveaux décisionnaires entendent donner une nouvelle image à l’une de leurs franchises vedette. L’arrivée de JJ. Abrams dans la boucle pousse Rick Berman vers la sortie. Ce dernier avec l’arrêt de Star Trek : Entreprise, dernière des séries à l’antenne, accélère sa sortie du monde créé avec génie par Gene Roddenberry. Il décide donc de se consacrer à d’autres projets. Retraité de l’univers Star Trek, il prépare quand même ses mémoires où il sera question des 22 ans passés chez Paramount au contact d’une des franchises les plus connues au monde. 

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo