FERMER×

Richard Levinson

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Cop-show, Drame médical

  • Mouvements

    Big three, Productions Four Stars

  • Familles

    Les Maîtres

  • Décennies

    1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990

  • Séries phares  

    • ColumboColumbo
    • MannixMannix
    • A plume et à sangA plume et à sang

    Columbo, Ellery Queen, Arabesque, Mannix, Richard Levinson et son complice de toujours, William Link, présentent une œuvre conséquente dont certains des opus ont tout simplement influencé l’industrie de la télévision dans son ensemble.

  • Biographie  

    Richard Levinson et William Link, c’est une longue histoire. Les deux hommes se rencontrent sur les bancs du lycée, commencent à écrire en fac et travaillent,  dès lors, à la création de leurs premières histoires. Une de leurs nouvelles est finalement achetée par la télévision mais sa transposition est un échec. Devant cette situation, les deux auteurs transformeront le matériel, ainsi créé, en une pièce de théâtre (dans laquelle Columbo n’est au début qu’un personnage secondaire) qui sera finalement adaptée pour la télévision : Columbo est né. Levinson et Link entrent dans la légende. Ils vont créer là l’une des séries les plus marquantes du medium télévisé.
    Avant cela, le tandem a travaillé sur une liste non-négligeable de productions dont la mythique Alfred Hitchcock Présente mais aussi Dr Kildare, un médecin d’un nouveau genre ou The Fugitif (The Fugitive) immense course-poursuite dans des Etats-Unis moins carte postale qu’à l’accoutumée et dont le final (dernier épisode) sera  suivi par près de 80 millions de téléspectateurs. Dans les années 60, Levinson et Link deviennent les premiers auteurs à être mis sous contrat par la Four Star, alors plus grosse société de production télé.
    Courant de la décennie 1960, ils passent la vitesse supérieure et créent eux-mêmes leurs propres séries. Mannix puis McCloud, mais aussi Columbo, Ellery Queen ou encore Arabesque. Au totale des centaines d’heures de mystères où le talent des deux auteurs et de leurs collaborateurs ne se dément jamais. Un tour de force que peu de créateurs ont réussi sans commettre de faux pas.
    Avec leurs productions, Levinson et Link vont gagner à peu près tout ce qu’il est possible de remporter à la télévision. Deux Emmy Awards, deux Golden Globe Awards, deux Edgar Allan Poe Awards (prix décerné par les romanciers auteurs de polar), mais aussi un Writers Guild of America Award (guilde des scénaristes) et un Peabody Award.

    Richard Levinson et William Link, c’est une longue histoire.

    Déçus conjointement par la direction prise par Mannix (dont l’écriture est dirigée par Bruce Geller, futur papa de Mission : Impossible) puis par l’incapacité de la télévision à signer des œuvres un tant soi peu engagées socialement sans faire de concessions aux annonceurs très pointilleux à l’époque par rapport aux thèmes développés, Link et Levinson retournent brièvement à New York. Ils travaillent sur l’adaptation d’une nouvelle qu’ils avaient développé dans leur jeunesse en pièce de théâtre. La pièce contient un personnage secondaire que tout le monde remarque et apprécie. Il s’agit du futur Columbo autour duquel les deux hommes vont bâtir une série qui a peu d’équivalent dans l’histoire de la télévision. Columbo est un poil à gratter. Il triomphe par la seule force de son esprit et devient le champion d’une justice intelligente qui triomphe des méchants les plus machiavéliques. Incarné par Peter Falk, Columbo est mis en face de meurtriers tous plus intéressants les uns que les autres. Derrière, les enquêtes menées grâce au principe d’interversion (on sait tout de suite qui est le coupable et on suit les déductions de Columbo), se tisse un affrontement social qui est un des moteurs de la série.
    Jamais dans leurs autres créations Ellery Queen ou Murder she wrote (Arabesque), Link et Levinson n’atteindront pas une telle maestria. Pourtant les productions qui viennent d’être citées seront également d’immenses succès, notamment Murder She wrote (Arabesque), série dans laquelle la grande Angela Lansbury incarne une romancière à succès qui mène ses propres enquêtes.
    Après quelques lancements ratés (Scene of crime, Hard Copy) Le tandem aurait certainement créé encore d’autres séries si Richard Levinson n’était pas mort d’un cancer en 1987 à l’âge de 52 ans. Il a emporté avec lui l’un des plus beaux tableau de chasse de l’histoire de la télévision. De là, où il était, Il a certainement suivi les nouveaux épisodes de Columbo initiés par son partenaire de toujours.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo