FERMER×

Neal Baer

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Cop-show, Drame médical

  • Familles

    Les Autodidactes

  • Décennies

    1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • UrgencesUrgences
    • China BeachChina Beach
    • New-York Unité SpécialeNew-York Unité Spéciale

    L’histoire de Neal Baer résume très bien celle de la (bonne) fiction télévisée américaine. Une fiction qui, quand elle bien écrite et bien produite, peut dire des choses utiles et intelligente sur le monde qui l’entoure. Neal Baer, auteur, mais également médecin, a fait de ce système la pierre d’angle de sa carrière. China Beach, ER (Urgences) et Law and Order : SVU (New-York Unité spéciale) sont là pour le prouver.

  • Biographie  

    Il y a des gens comme ça qu’il est difficile de ne pas jalouser. Neal Baer fait partie de cette catégorie de personnes douées pour qui tout paraît d’une extrême facilité. Né dans une famille de médecins, son père et ses frères sont chirurgiens, Neal Baer opte quant à lui pour des études de Sciences Politiques. Il revient finalement sur son choix et s’engage dans la sociologie puis finalement dans la médecine mais comme lui avait dit un de ces professeurs de Science Po, « l’écriture est quelque chose qu’il faut développer ». Alors Neal Baer va également écrire…

    La télévision croise son chemin grâce à une vieille connaissance. John Wells, un ami d’enfance, lui propose de venir travailler sur China Beach, série racontant le quotidien d’un hôpital des lignes arrières durant la Guerre du Vietnam. Coup de maître, le premier épisode qu’il écrit « Warriors » décroche une nomination pour les WGA (Writer Guild Awards), un prix convoité car délivré par scénaristes eux-mêmes. Baer goûte à la télévision mais ses projets personnels et notamment sa reprise d’études médicales à Harvard l’empêchent de s’impliquer trop rapidement dans la voie de l’écriture et de la production télé. Ce sera pourtant chose faite quand trois ans plus tard, John Wells envoie à Neal Baer le script d’Urgences (ER), un projet que Michael Crichton et Steven Spielberg viennent de lui confier. Wells a besoin de personne sachant conjointement ce qu’est un hôpital et un script de télévision. Neal Baer accepte de devenir consultant pour quelques mois. Il va rester sept ans.

     Neal Baer fait partie de cette catégorie de personnes douées pour qui tout paraît d’une extrême facilité.

    Tout en terminant ses études, Baer va faire partie du noyau durs créateurs/développeurs de ce qui reste encore aujourd’hui une des plus grandes séries télé de l’histoire. Staff writer de base durant la première saison, il prend rapidement en main la supervision de toutes les intrigues médicales de la série. En tandem avec un autre médecin, Lance Gentile, il devient Story Editor lors de la seconde saison et obtient pour l’un de ses épisodes « Hell and High Water » une nomination à l’Emmy Award de la meilleure écriture pour un Drama. Il devient co-producer de la troisième saison, producer pour la quatrième. Il est supervising producer pour la cinquième. Co-executive producer pour la sixième et executive producer pour la septième. Un chemin logique et parfait pour quelqu’un d’impliqué, de compétent et dont les épisodes sont certains des points marquants de la série. Neal Baer est également chargé d’être l’interface entre la production d’un côté,  le monde médical et le grand public de l’autre. Il est chargé de promouvoir certaines causes auprès des médias et du grand public, l’audience d’Urgences (une moyenne de 25 à 30 millions de téléspectateurs) y contribue grandement. On voit ici comment une fiction peut être vecteur d’informations à l’instar d’une campagne de sensibilisation plus conventionnelle.  D’ailleurs, durant sa collaboration à Urgences, il gagnera le  Jerry L. Pettis Memorial Scholarship de la part de l’Association de Médecine américaine qui le consacre comme l’étudiant de médecine ayant le plus contribué à la promotion de la médecine dans les médias.
    Au bout de sept saisons d’Urgences et à un moment où la série, loin d’être finie, rentrait dans un nouveau cycle, Neal Baer choisit de briser la routine. Il rejoint alors les productions Dick Wolf pour prendre en main Law and Order : SVU (New-York : Unité spéciale), une série, certes policière, mais bâtie avec la rigueur des séries signées Dick Wolf. Baer y apporte toute son sérieux de même que son savoir médical qui sera très utilisé notamment en matière de comportement psychologique des criminels. Sous sa conduite la série gagne à peu tout ce qui peut l’être : Shine Award, People’s Choice Award, the Prism Award, Edgar Award and the Media Access Award. Les acteurs gagnent cinq Emmies mais aussi des Golden Globes. Avec ce show, régulièrement présent, dans le Top 10 des audiences durant de nombreuses saisons, Neal Baer rend une copie proche de la perfection.
    Baer est, depuis, retourné à sa passion première, la médecine avec A Gifted Man, l’histoire très mélo d’un brillant chirurgien qui continue à voir sa femme alors que cette dernière est décédée.
    Aujourd’hui , Neal Baer est à la recherche de sa première création originale. Il a déjà écrit trois pilotes qui n’ont pas convaincu les chaînes. Il a par ailleurs comme projet une mini-série HBO traitant de la pandémie du SIDA tandis que la petite chaine AMC (Mad Men, Breaking Bad) lui a demandé de travaillé sur un projet concernant l’industrie pharmaceutique. Avec Neal Baer, fiction télévisée et médecine ne seront jamais très éloignées.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo