FERMER×

Mark Frost

Characteristics

  • Formats

    Comédie, Drame

  • Genres

    Drame psychologique

  • Mouvements

    Télévision de Qualité

  • Familles

    Les Eclectiques

  • Décennies

    1980 - 1990 - 2000

  • Séries phares  

    • Capitaine FurilloCapitaine Furillo
    • Twin peaksTwin peaks
    • L’homme qui valait trois milliards L’homme qui valait trois milliards
    • The EqualizerThe Equalizer

    Mark Frost incarne une étrange catégorie d’auteur du Hollywood de la fiction télé. Ceux qu’on colle derrière une étiquette unique. Mark Frost restera quoiqu’il arrive le co-auteur de David Lynch dans Twin Peaks. Qu’il soit aujourd’hui un romancier respecté, scénariste de cinéma à l’occasion mais également crédité au final d’une liste d’épisodes télé pas ridicules n’y fera rien. Twin Peaks for ever.

  • Biographie  

    Issu d’une famille baignant dans le milieu artistique (il est le fils de Warren Frost, le frère de Scott et Lindsay Frost), Mark Frost entre à la fac pour y étudier l’écriture, le jeu et la réalisation. Il abandonne ses études dans la prestigieuse université de Carnegie Mellon pour partir écrire deux épisodes de L’homme qui valait trois milliards (The six million dollars man).

    Après quelques pièces de théâtre dans sa ville natale de Minneapolis, Frost est engagé sur Hill street blues où il participe à l’élaboration d’une des plus grandes séries jamais réalisée. Notamment dans sa manière de briser les codes établis durant les années 1960-70. Après plusieurs projets avortés, il travaille une première fois avec David Lynch sur une série documentaire qu’il a créé. American Chronicles présente l’Amérique de manière décalée. On peut faire confiance à David Lynch. La même année, les deux hommes mettent à l’antenne d’ABC, l’une des œuvres les plus connues de la télévision US. La série commence par le meurtre de Laura Palmer, l’arrivée de l’Agent spécial Dale Cooper et se poursuit avec les interactions décalées d’une foule de personnages tous plus névrosés les uns que les autres. Avec ses allures de soap et d’enquête à la Agatha Christie tordue et hyper lentissime, Twin Peaks est un série hors-norme. A la fois géniale et certainement surestimée. Certes, elle fait prendre conscience à un certains nombre de créateurs que ce medium peut être un formidable outil pour raconter des histoires. Même les plus absconses. A l’inverse, la complexité pour ne pas dire le flou entretenu par la série et ses créateurs laisse le téléspectateur moyen quelque peu sur sa faim. En 1992, Frost récidive avec Lynch pour On the air, comédie au ton très étrange sur les débuts de la télévision américaine (The golden age). Sous la blague se cache une vision passionnante de l’industrie télévisuelle naissante. La série n’a pas été comprise du grand public ce qui força logiquement ABC à l’annuler prématurément. Dans ces deux productions, le rôle de Mark Frost est difficile à définir. La grande notoriété de Lynch l’a certainement protégé. Cet encombrant collègue l’a peut-être également étouffé. 

    S’il y a quelque chose que Frost ne doit à personne, ce sont ses romans (dont certains publiés sous le pseudonyme d’Eric Bowman)

    En 1998, Frost créé enfin une série sans l’aide de personne. Buddy Faro est une série de détective Privé avec un personnage bigger than life rentrant aux Etats-Unis après une peine de prison au Mexique. La série est doucement décalée, nous prouvant bien que Frost évolue dans ce type d’atmosphère et que Twin Peaks et On the air ont finalement autant avoir avec Lynch qu’avec lui. L’année suivante, la même équipe créé Forbidden Island, un Lost avant l’heure sans les flash-backs... C’est la dernière implication de Frost à ce jour dans une série télé.

    S’il y a quelque chose que Frost ne doit à personne, ce sont ses romans (dont certains publiés sous le pseudonyme d’Eric Bowman). En 2005, il écrit un scénario d’après un de ses livres, The great game ever played, récit d’une partie de golf mythique qui eut lieu lors de l’US Open 1913. En 2007, il changeait complètement de registre en participant à l’écriture de 4: Rise of the Silver Surfer, une aventure cinéma des Quatres fantastiques, super-héros de la galaxie Marvel.

    Eclectique, Mark Frost est peut-être en train de gagner son pari, notamment vis-à-vis du grand public pas forcément au courant de son œuvre littéraire et cinématographique : exister hors de l’ombre d’une série où l’on a tué Laura Palmer.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo