FERMER×

Larry Wilmore

Characteristics

  • Formats

    Comédie, Sitcom

  • Genres

    Sitcom

  • Mouvements

    Animation

  • Familles

    Les Eclectiques

  • Décennies

    1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • Le Prince de Bel-AirLe Prince de Bel-Air
    • The Jamie Foxx ShowThe Jamie Foxx Show
    • Teen AngelTeen Angel
    • Les StubbsLes Stubbs

    Atypique, notamment dans le choix des productions pour lesquelles il travaille, Larry Wilmore l’est peut-être également car il est un afro-américain qui a réussi en télé à un poste de management clé. Menant aujourd’hui conjointement une carrière de chroniqueur pour le Daily Show de Jon Stewart et de writer-producer pour quelques perles comiques du prime time, Larry Wilmore symbolise bien ce que peut être une télévision divertissante et non dénuée de caractère voire d’intelligence.

  • Biographie  

    Quand on passe en revue la brochette de sitcoms sur lesquelles Larry Wilmore a été impliqué, on perçoit tout de suite un peu mieux le profil du bonhomme. En tant que producer, acteur, performer et scénariste, voilà plus de 30 ans que Larry Wilmore travaille en télévision.  Ces dernières années, il est retourné à ses premiers amours en acceptant de faire de l’antenne et de « jouer » lui-même ses propres textes. Il occupe avec sérieux, le poste de Senior black correspondent pour l’émission politique satirique de Jon Stewart The Daily Show.  Un titre qui colle bien avec l’irrévérence  de cette émission  puisque Wilmore n’est le chef de personne (!).  Wilmore y tient une chronique qui évolue entre véritable discours critique sur la politique et le one man-show. Il adore également apporter son point de vue d’afro-américain sur les choses sans jamais épargner sa communauté si elle mérite d’être critiquée. Une habitude plutôt saine qui a fait le succès du Daily Show.

    Né à Los Angeles, on a l’impression que l’homme travaille dans ce business depuis toujours. Cela date au moins de la fin des années 1980 où alors qu’il se prédestine à une carrière de standup, il se met également à écrire pour une brochette de sitcoms plus ou moins promises au succès. On notera ses premiers essais dans In linving color, série à sketchs pour laquelle Larry Wilmore écrira beaucoup (crédité d’une soixantaine d’épisodes), notamment pour des acteurs comme Jim Carrey, Jamie Foxx, Damon Wayans ou encore Jennifer Lopez.

    The Bernie Mac Show est un projet réussi (104 épisodes) pour lequel Larry Wilmore remportera un Emmy Award de la meilleure écriture pour le pilote de la série.

    On retrouve également des traces de son passage sur le cultissime Prince de Bel-air (The fresh Prince of Bel-Air) production sur laquelle il travaille avec Will Smith et récupère ses premiers crédits de producer. On le retrouve ensuite sur The Jamie Foxx Show puis surtout en 1999 sur The PJ’s. Une ambitieuse série se déroulant dans un grand ensemble d’une mégalopole de la côte est. L’acteur Eddie Murphy est attaché au projet. La particularité de la série est d’être réalisée en foe motion, c’est à dire d’avoir recours à un univers reconstitué en maquettes et de filmer image par image des personnages fabriqués dans une mousse spéciale. La série possède une énergie de dessin-animé complètement survolté. Eddie Murphy est au meilleur de sa forme et on rit beaucoup en voyant  Wilmore, Tompkins et sa bande d’auteurs se moquer des stéréotypes black avec autant d’aplomb.

    On retrouve ensuite Larry Wilmore à la création de The Bernie Mac Show, série basée sur le véritable Bernie Mac, véritable comédien de stand-up qui voit débarquer dans sa vie trois enfants dont il va devoir s’occuper désormais. Cette sitcom vaut le coup d’être vue. C’est drôle et surtout, la série tente de renouveler la forme si conservatrice de la sitcom. Une forme qui a implosé  durant les années suite à l’arrêt des grands modèles comme Friends ou Seinfeld. L’idée est de casser le rythme assez souvent semblable en télévision. Bernie Mac s’adresse à la caméra, la gestion du public et des rires est également revue. La tentative est courageuse, mitigée mais au moins quelqu’un, dont Larry Wilmore, a essayé de faire avancer les choses.

    The Bernie Mac Show est un projet réussi (104 épisodes) pour lequel Larry Wilmore remportera un Emmy Award de la meilleure écriture pour le pilote de la série.

    Il enchaîne après cela avec une saison sur Whoopi, sitcom bâtie autour de Whoopi Goldberg en tenancière d’hôtel. La série ne dure qu’une saison. Larry Wilmore trouve ensuite refuge dans l’excellente writing room de la non moins excellente « The Office ». Adaptation du petit bijou de Ricky Gervais et Stephen Merchant. Le staff de production doit travailler dessus avec précision et doigté pour récupérer les petites choses qui ont fait le succès du format anglais tout en apportant la patte nord-américaine. Une savante alchimie pour quelle occupe les fonctions de creative consultant, personne ayant un minimum d’expérience pour orienter la série. L’aventure dure une cinquantaine d’épisodes.

    Larry Wilmore est reparti depuis vers l’antenne du Daily Show de Jon Stewart. Il a toujours des choses à dire.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo