FERMER×

Howard Gordon

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Cop-show, Science-fiction

  • Mouvements

    Télévision de Qualité, Twilight Zone

  • Familles

    Les Maîtres

  • Décennies

    1980 - 1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • Aux frontières du réelAux frontières du réel
    • 24 heures chrono24 heures chrono

    Des X-Files en passant par 24, Angel et The Inside, Howard Gordon ne fait que des choix justes dans une carrière exemplaire en tout point. Une carrière où ses choix personnels sont toujours passés derrière ceux des grandes séries sur lesquelles on l’avait appelé en renfort. Howard Gordon : le lieutenant parfait.

  • Biographie  

    Comme pour beaucoup de grands writer-producers hollywoodiens, l’aventure de Howard Gordon commence par une solide formation universitaire. En l’occurrence Princeton. Howard Gordon, pour ses débuts, fait équipe avec Alex Gansa. Après avoir trouvé leur premier et sérieux engagement sur Spenser : For hire, polar plutôt sombre adaptée d’une série de romans à succès de Robert B. Parker, les deux hommes débarquent dans le writing staff de Beauty and the beast (La Belle et la bête , série étonnante créée par Ron Koslow, relecture du mythe du même nom dans central Park et les égouts de Manhattan. Leur travail est aussitôt remarquée. Le duo Gordon-Gansa gagne ses premiers galons. Avant la fin de leur engagement sur cette production, les deux hommes sont nommés producer.

    Le duo gagnant décide de voler de ses propres ailes en créant des projets de séries, notamment le pilote Country Estate. Une série qui ne marchera pas mais en revanche permet à Gordon et Gansa d’être remarqués par Chris Carter à la recherche de plumes pour ses X-files. Après quelques épisodes Gansa décident de quitter la production pour des raisons personnelles.  C’est la fin de son association avec Howard Gordon qui va occuper une place ce choix aux côtés de Chris Carter. Après quatre saisons et l’arrivée au poste d’executive producer. Howard Gordon est ensuite impliqué brièvement sur Buffy. Le temps d’écrire en tandem avec Marti Noxon. Une belle rencontre qui le propulse dans la writing room d’une autre série de Joss Whedon, Angel. Whedon peut compter sur des vétérans comme Howard Gordon ou encore David Greenwalt pour solidifier son bébé. Sur cette grande série, assez méconnue, s’opère une alchimie stimulante entre vieux habitués de la télévision et plumes fraîches et talentueuses comme Shawn Ryan, Marti Noxon ou encore Steven S. DeKnight.
    Entre temps, Howard Gordon a eu l’opportunité de lancer Strange World, relecture plus scientifique et moins conspirationniste du monde de Chris Carter. La série arrive trop tard, le sci-fi boom des années 1990 s’essouffle. Strange World ne marche pas.

    Depuis la fin de 24 et le travail qui s’est poursuivi sur l’idée d’un long métrage, Howard Gordon est sollicité de toutes parts.

    Après son travail sur Angel, Howard Gordon reprend son clavier pour créer, encore et toujours, de nouvelles séries. Un de ses projets, Ball and Chain, est choisi par la Fox mais dans un revirement de dernière minute, dont les décideurs de chaîne ont le secret, le projet de Howard Gordon est sacrifié pour faire de la place à une autre production qui s’appelle sobrement 24 (24 heures chrono). Gordon est en fait appelé par le studio Fox, pour aider Joel Surnow et Robert Cochran à mettre au point leur pilote High concept en temps réel. La série est un vrai pari. Les aventures de Jack Bauer sur 24 heures et 24 épisodes accouchent d’une œuvre inégale, parfois agaçante, mais qui symbolise bien le degré de « jeu »  et d’ambition qui est celui des auteurs US dans le courant des années 2000. Jack Bauer devient l’une des icônes de la télévision moderne.

    Il quitte la production de 24 au bout de la quatrième saison pour aller créer The Inside avec les mêmes producteurs (Imagine / Grazer-Howard). Une série classique dans sa forme mais que Howard Gordon veut particulièrement sombre dans son ambiance. Plus que la violence des tueurs que l’unité du FBI est censée arrêter c’est le drôle de jeu auquel se livre chacun des membres de l’équipe qui trouble le public. The Inside a été écrit avec une arrière-pensée « cable ». Tout est possible ou presque en télé encore faut-il développer son projet sur la bonne chaine. Sans surprise, The Inside ne survit pas à la commande initiale de 13 épisodes.

    Howard Gordon revient alors aux commandes de 24, série qui a toujours divisé la critique comme le public.  Quoi qu’on pense du fond idéologique de la série, elle reste un formidable exercice. Une course-poursuite haletante entre crédibilité (enfin, un reste…) et tension (toujours réussie). Après une série comme cela, plus rien ne doit être grave et infaisable en terme de production.

    L’industrie ne s’y est pas trompée. Depuis la fin de 24 et le travail qui s’est poursuivi sur l’idée (très avancée) d’un long métrage, Howard Gordon est sollicité de toutes parts.

    Aux dernières nouvelles Howard Gordon développaient en compagnie de Jonathan Levin et de Mark Bomback une nouvelle série pour NBC, un drama appelé Legends prenant pour cadre une unité de la CIA inventant des histoires pour maquiller des missions. La série est adaptée d’un roman de Jonathan Littell.

    Il gère en plus Homeland, série bien-née pour l’antenne pour l’ambitieuse Showtime. Gordon travaille sur ce projet avec son partenaire historique Alex Gansa adapté d’un format israélien Prisoners of War.
    Pour « occuper ses mois plus calmes », Howard Gordon s’est également impliqué sur l’ambitieuse Awake, série traitant du quotidien d’un policier dans deux vies parallèles suite à un accident de voiture qui a coûté la vie à l’un des siens.

    Howard Gordon, dans sa sagesse de vétéran hollywoodien le sait très bien : pour lancer ou être impliqué dans une grande série il faut être sur tous les fronts. Il en va ainsi de l’impitoyable prime time américain.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo