FERMER×

David Greenwalt

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Cop-show, Drame familial, Fantastique, Science-fiction

  • Mouvements

    Télévision de Qualité

  • Familles

    Les Classiques

  • Décennies

    1980 - 1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • AngelAngel
    • ProfitProfit
    • Les Années coup de coeurLes Années coup de coeur
    • KidnappedKidnapped

    Vétéran de la télévision US, David Greenwalt est une histoire de la fiction télévisée des trente dernières années à lui seul. Son nom reste indéfectiblement lié à Profit, série OVNI qui symbolise bien les limites de la télé grand public dans les années 90. David Greenwalt fait partie de ses auteurs rassurants, valeurs sûres qui rendent quoiqu’il arrive un travail solide. Son nom figure au générique d’un nombre impressionnant de productions où il exerce les plus hautes fonctions. The X-Files à In plain Sight, David Greenwalt est un véritable insider qui compte.

  • Biographie  

    Si l’on vous dit David Greenwalt vous devez absolument répondre Profit. Même s’il travaille encore vingt ans, il ne fera jamais plus singulier que cette série improbable. Créée en 1996, en collaboration avec John McNamara, Profit fait partie de ces inventions infructueuse car trop en avance sur leur temps. En créant ce drama aux allures de soap tordu dont le cadre est l’état-major d’une multinationale, Greenwalt et son équipe dessinent les lignes directrices des séries du câble à venir (critique frontale d’un système établi, héros ambigu, ressort tragique (qui emprunte les ingrédients de la tragédie classique) Profit ne fait pas dans la dentelle et va dynamiter un paquet de conventions. Comment une série décrivant un homme dormant tous les soirs nu dans un carton siglé du nom de la société pour laquelle il travaille, couchant plus ou moins avec sa (belle) mère a-t-elle pu atterrir sur l’antenne du réseau Fox ? Cela restera un mystère qui a sa place dans le panthéon des accidents industriels hollywoodiens.

    Auteur multi-genre, professionnel hautement reconnu grâce à son travail réussi sur Angel, Greenwalt fait partie de ces professionnels qui font apparaître la télévision comme un moyen d’expression à la fois passionnant et très facile d’accès.

    La vie ne s’est pas arrêtée avec l’annulation très rapide de cette série pas comme les autres. Greenwalt n’en était pas à son coup d’essai. Auteur depuis la fin des années 80, il possède à son actif des collaborations sur Wonder years (Les années coups de cœur), Docteur Doogie, M.D (Docteur Doogie), et commence à diriger des writing rooms dès le milieu des années 80. Il se frotte à la galaxie Cannell en travaillant comme Producer sur The Commish, cop-show humain peu connu en France. Il développe également Profit pour l’homme à la machine à écrire. 
    Juste derrière l’expérience Profit, et après un court passage parmi les développeurs d’X-Files David Greenwalt intègre le giron des séries de Joss Whedon. A ce moment de sa carrière, Greenwalt comme beaucoup de Producer hollywoodien devient un lieutenant aguerri pouvant apporter son expérience et sa culture de l’étrange et du sombre. Il est l’une des chevilles ouvrière de Angel, série méconnue en France mais d’une étonnante maîtrise. L’union de Whedon et Greenwalt détonne. Ce dernier doit laisser les commandes de la série suite à un différent contractuel avec Warner Brothers.  Il enchaîne ensuite des collaborations d’importance variable sur des productions de qualité et à la durée de vie aléatoire (Surface, Eureka, Kidnapped, Moonlight...) mais semble avoir trouvé un nouvel équilibre avec In Plain sight, polar gentiment « allumé » mettant en scène une séduisant US Marshall travaillant dans la protection des témoins et tentant de réglé  les problèmes qu’elle entretient avec son atypique famille.

    Auteur multi-genre, professionnel hautement reconnu grâce à son travail réussi sur Angel, Greenwalt fait partie de ces professionnels qui font apparaître la télévision comme un moyen d’expression à la fois passionnant et très facile d’accès. Avec eux, écrire sur les vampires ou un US Marshall, reprendre une production en difficulté, venir en aide un autre showrunner paraît tout simplement facile. C’est la marque des grands.

    En 2011, David Greenwalt a repris le chemin des séries à frissons. Il produit Grimm, l’une des bonnes surprises (en tout cas visuellement) de la rentrée prouvant encore une fois, tout son talent pour installer des séries complexes et connaissant le succès.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo