FERMER×

Carlton Cuse

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Aventure, Cop-show

  • Mouvements

    CBS, Serialized show

  • Familles

    Les Classiques

  • Décennies

    1980 - 1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • Lost, les disparusLost, les disparus
    • Brisco CountyBrisco County
    • Le Flic de ShanghaiLe Flic de Shanghai
    • Nash BridgesNash Bridges

    Rendu célèbre par Lost, série improbable où se percutent des influences du soap, du thriller, du mélo et de la reality TV, Carlton Cuse est un vétéran de l’écriture télé que l'on ne peut pas réduire à cette contribution aussi majeure soit-elle. Il faut surtout voir dans la trajectoire de Carton Cuse celle d’un amoureux de l’écriture télé qui invente et assume les choses les plus énormes avec une plaisir communicatif. C’est comme cela qu’elles sont les plus réussies.

  • Vidéo  

  • Biographie  

    Si la fiction est avant tout dans sa grande globalité un divertissement – dans le très bon sens du terme – alors Carlton Cuse a compris pas mal de choses. Créateur entre autres de Nash Bridge mais aussi de Martial Law, avant de commettre Lost, Cuse est quelqu’un qui s’amuse avant toute chose. Un bon moyen de faire de la télévision de qualité aux Etats-Unis

    Cuse débarque à Harvard avec le projet de faire médecine. Mais il se sent appelé finalement par l’écriture. Cuse raconte avoir eu un vrai déclic pour le business lors d’un screen-test organisé par la Paramount effectué au sein de sa promo à Harvard. Il donne plusieurs interviews où il revient sur le métier de chirurgien. Une occupation qui le taraude jusque dans Lost et la destinée de Jack Shepard.

    Après un passage dans le monde du documentaire, il débarque à Hollywood où il travaille au poste stratégique d’assistant d’un executive de studio. Le boulot de son propre aveu est très décevant mais il permet d’entrouvrir la porte. Il réalise aussi un travail minitieux où il prend de nombreuses notes de ses lectures. Ce qui lui permet de comprendre aussi bien que s'il avait suivi un cours, les mécanismes de l’écriture. En 1986, Cuse débarque à la télévision sur la série de Michael Mann Crime story. Il a aussi un pied dans le cinéma avec l’écriture de Sweet dreams, (1984) concrétisation professionnelle d’un projet qu’il traînait depuis la fac. Il forme un premier tandem d’écriture avec Jeff Boam, les deux hommes travaillerons sur des blockbusters du calibre de L’arme fatale 2 et 3 ou encore Indiana Jones et la dernière croisade.

    Cette période coïncide avec la première création de Cuse. Moins de dix après avoir commencé à travailler dans le business, Cuse répond aux demandes de la Fox qui cherche des séries décalées. Cuse a l’idée d’un western décomplexé où se mélangent aventure, investigation et science-fiction. On n’est pas loin de The Wild Wild West. Malgré un ton enlevé et le choix réussi de Bruce Campbell dans le rôle-titre, la série ne rencontre pas son public. Cuse sait désormais qu’il est rentré dans le club très fermé des créateurs de séries télé. Il va désormais enchaîner les projets en rencontrant systématiquement le succès.  A part Lost, on peut affirmer que ses séries n'ont pas soulevé autant de curiosité. Nash Bridges permet à Don Johnson (Sonny Crockett de Miami Vice) de faire un retour remarqué. Martial Law est une sympathique série mêlant enquêtes relativement formatées et arts martiaux. Le développement et le succès simultanée des deux productions l’obligent à choisir. Il opte pour Nash Bridges (d’où émergera un certains Shauw Ryan…) qui ira jusqu’à 121 épisodes.

    il demande à Cuse de venir l’épauler. Le duo va fonctionner à merveille, on leur prête un bon tiers des épisodes écrits dans la série.

    Juste avant le carton plein de Lost de 2004 à 2010, Cuse crée Black Sash, une série policière toujours mâtinée d’arts martiaux. Programmée sur la minusucule The WB (Buffy), la série passera inaperçue. Elle permet tout de même à Cuse de repérer Eddy Kitsis et Adam Horowitz qui deviendront un des premiers tandems à travailler sur Lost. Qui plus est, c’est l’un des idéogrammes d’un art martial pratiqué dans la série qui inspirera le logo de la mystérieuse Dharma Initiative sur laquelle repose une part des mystères de Lost.

    Cuse développe actuellement Point Honor, série fresque se déroulant durant la Guerre de sécession. Encore un flash-back ?

    Lost n’est pas une création de Cuse. Ce dernier débarque très vite sur la série pour venir aider quelqu’un à qui il a donné ses premiers jobs d’écriture. Damon Lindelof vient en effet d’écrire un pilote avec JJ Abrams sur un pitch homéopathique de Steve McPherson (patron des programmes d’ABC). JJ.Abrams ne peut assurer le développement du show dont la production risque de se partager entre Hawaï et Los Angeles. Lindelof n’a jamais dirigé de show, le métier de showrunner lui étant totalement inconnu, il demande à Cuse de venir l’épauler. Le duo va fonctionner à merveille, on leur prête un bon tiers des épisodes écrits dans la série. La structure même de Lost, son caractère hyper-feuilletonnant, sa grammaire basée sur le flash-back puis sur le flash-forward demande une coordination de haut-vol. La série présente peut-être le plus grand défi de production de l’époque (bientôt suivi mais jamais rattrapé par des serialized shows comme Heroes, The Nine, Day Break, Flashforward). La télévision va tester là ses limites en terme de production et d’écriture également.

    Au final, Lost laisse un petit goût amer à ceux qui l’ont suivi avec attention. La fin est-elle réellement une fin ? Y avait-il réellement un moyen de terminer convenablement pour tout le monde une série qui a draîné autant de fantasmes ?  Lost est bien plus qu’une série. Elle consacre le format de la série télé comme moyen de développer et d’exploiter un univers complet et cohérent à travers des moyens de communication divers. Lost est l’expérience la plus aboutie en terme de création transmédia. Le mode narratif de la série télé ne sera plus jamais tout à fait le même. Mais de Brisco County Jr à Lost, on sent constamment cette envie de s’amuser et divertir. La patte de Cuse ? Mystère…

  • Crédits principaux   - Tous

  • Récompenses  

    Lost a été une incroyable machine à glaner des prix. Voici la liste: (source : wikipédia).
    Cuse a reçu dix nominations pour les [Primetime] Emmy awards pour son travail sur LOST et il a gagné quatre fois. La première fois en 2005 dans la catégorie "Meilleure série"; en 2008 dans la catégorie Outstanding Special Class - Short-Format Live-Action; en 2009 dans la catégorie "Meilleure réussite en média interactif"; et en 2010 dans la catégorie "Meilleure écriture dans un drame".
    Carlton Cuse a reçu trois nominations pour les Golden Globes Awards notamment une victoire dans la catégorie "Meilleure série télé" en 2005; cinq nominations aux Producers Guild of America (PGA) avec une victoire en 2006 avec le prix de Television Producer of the Year Award in Episodic Drama;
    trois nominations et trois prix de la part de l’American Film Institute; douze nominations de la part de la Television Critics Association, et notamment deux victoires en 2005 for Outstanding Achievement in Drama et "Meilleure nouvelle série"; une victoire ex-aequo dans la catégorie "Meilleur drame" en 2008, et une nouvelle victoire dans cette même catégorie en 2010.
    On peut noter également quatre nominations de la part de Writer’s Guid of America (WGA) avec notamment une victoire dans la catégorie "Meilleure série dramatique", cinq nominations aux Saturn Awards (récompense de la SF) et quatre victoires en 2004, 2005, 2007 et 2009 pour "Meilleure série de network".
    Cuse a également reçu des nominations de la part de la NAACP Image Awards, the Hugo Award et le People’s Choice Award. En 2007, Cuse partage un BAFTA Award (récompenses britanniques) dans la catégorie "Meilleure série internationale".
    En 2009, il gagne un Peabody Award pour “avoir réécrit les lois de la fiction télévisée,”. Il reçoit aussi le Jules Verne Festival Award et The Roma Fiction Fest Special Award et il est l’homme de l’année 2009 pour GQ. En 2010, Cuse a été élu parmi les 100 personnalités les plus influentes dans le monde.

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo