FERMER×

Bryan Singer

Characteristics

  • Formats

    Comédie, Drame

  • Genres

    Drame médical

  • Mouvements

    Cinéma, Sci-fi boom

  • Familles

    Les Eclectiques

  • Décennies

    1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • Dr HouseDr House
    • Football WivesFootball Wives
    • Dirty Sexy MoneyDirty Sexy Money

    Très connu du grand public pour son activité de réalisateur de cinéma – Usual Suspects, The X-Men - , Bryan Singer est également un showrunner très attentif notamment dans la mise en place visuelle des séries sur lesquelles il s’implique. Un travail moins connu que l’écriture pure mais au moins aussi important quand arrive le moment de captiver un public. 

  • Biographie  

    Si on vous dit Bryan Singer, vous répondez forcément Usual Suspects. Un film malin qui doit au moins autant à son écriture complexe et subtile qu’a sa mise en image sans artifice et finalement efficace. Bryan Singer arrive aujourd’hui à travailler régulièrement en télévision et en cinéma en appliquant ces règles qui portent leurs fruits. Certes, avec des films comme X-Men ou Walkyrie, il s’éloigne nettement des canons de production de la télévision (habituées aux méthodes malignes et détournées), mais il va également apprendre beaucoup sur des méga-productions où l’inventivité est doit être régulièrement de mise.

    Bryan Singer est diplômé de la New York’s school of visual arts puis de USC en Californie. C’est là que Singer fait ses premières grosses rencontres professionnelles. La preuve, Singer débute sa carrière par une collaboration informelle avec le scénariste Christopher McQuarrie. Présent au Festival de Sundance suite à un travail commun sur un long-métrage à très petit budget, le scénariste parle à Singer d’une idée qu’il a en tête : cinq détenus qui se rencontrent dans une séance de reconnaissance de témoin. En 1993, les deux compères triomphent avec cette idée qui est devenue Usual Suspects, un film au succès total. Public et critique. La carrière de Singer est lancée. Deux ans plus tard, il adapte Un élève doué,  l’une des nouvelles de Différentes saisons, recueil signé Stephen King. Le film est un huis-clos et on perçoit bien la manière qu’a Singer de filmer sans forcément faire plaisir aux responsable des effets spéciaux ou aux  cascadeurs. Il est dans le personnage. Singer sait filmer avec économie, il sait faire simple, quand, parfois, les conditions de production l’imposent.  Un crédo que la télévision joue en boucle depuis soixante ans.

    La marche supplémentaire en terme de rayonnement professionnel pour Singer survient avec son investissement dans la franchise X-Men, il travaille sur un premier opus qu’il écrit avec l’inévitable McQuarrie mais aussi Joss Whedon (le papa de Buffy et, accessoirement, l’un des futurs grands de la fiction télé).

    Sa Première rencontre avec la télé est une rencontre manquée. Elle concerne Battlestar Galactica. En 2001, Singer est appelé pour apporter son expertise de réalisateur à Universal Television. Le studio voudrait faire renaître la franchise Battlestar Galactica.  Fan absolu de la série des années 80, Singer se montre immédiatement intéressé. Il a une foule d’idées mais malheureusement, le projet est mis en stand-by au moment du 11 septembre. Une mini-série puis une série et un spin-off verront bien le jour mais avec une autre équipe créative (Eick, Moore…). Singer pourrait avoir sa « revanche » puisqu’il devrait bientôt réaliser un Battlestar Galactica au cinéma, un long-métrage qui n’aurait rien à voir avec la série de SyFy Channel.

    Singer sait filmer avec économie, il sait faire simple, quand, parfois, les conditions de production l’imposent.  Un crédo que la télévision joue en boucle depuis soixante ans.

    Après avoir tourné X-men 2, Singer est impliqué sur une série du network Fox. Il s’agit de Dr House (House M.D). Une série médicale aux allures de thriller, à moins que ça ne soit le contraire. Singer est l’un des executive producer de ce show qui devient, en 2004, la nouvelle sensation du prime-time américain. La série est servie par un excellent choix de casting. Hugh Laurie apporte beaucoup au personnage de House. C’est également une série sobre dans laquelle vient s’intégrer, comme dans CSI, un point de vue subjectif inductif. Nous voyons en fait à l’intérieur du patient et comprenons ainsi les causes des pathologies ou en tout cas les théories qu’ont les médecins à leur sujet. Singer met en place le ton visuel de la série, en qualité d’executive producer, il invente une mécanique de découverte qui fait merveille associée à la précision des idées de David Shore et de Paul Attanasio.

    En 2005, il est impliqué sur The Triangle, mini-série inégale prenant place dans le triangle des Bermudes.

    En 2007, il est sur Football Wives. Un endroit inattendu qui nous montre que Singer peut aussi aller vers la comédie. Marco Pennette et sa bande s’amusent comme des petits fous dans une série qui ne restera pas inoubliable mais s’apprécie.

    De 2007 à 2009, c’est la série Dirty Sexy Money qui accueille son talent et sa vision des choses. Aux côtés de Greg Berlanti, autre grand showrunner à son actif, il fait de la ville de New-York, un personnage à part entière de la série.

    Un moment  sur le point d’adapter Sellevison, un projet de long-métrage qui s’était transformé en mini-série. Bryan Singer envisage toujours de travailler avec Bryan Fuller (Dead like me) autre valeur sûre du prime-time américain. On sent constamment chez lui l’envie de collaborer avec des talents divers sur des projets tout aussi divers.

    En 2011, Singer a repris son bâton de pèlerin. Responsable de Walkyrie avec son compère McQuarrie, annoncé sur de nombreux projets, Singer n’a pas renoncé à travailler sur Battlestar Galactica et sur tout ce qui continuera à l’amuser. Une bonne solution pour rester motivé et au sommet.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo