FERMER×

Bruce Paltrow

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Drame médical, Drame psychologique

  • Mouvements

    MTM, Télévision de Qualité

  • Familles

    Les Classiques, Les Maîtres

  • Décennies

    1970 - 1980 - 1990 - 2000

  • Séries phares  

    • The White ShadowThe White Shadow
    • Operating RoomOperating Room
    • St ElsewhereSt Elsewhere

    Producteur mythique durant les années 1980, il fait partie de ceux qui, à l’image de Steven Bochco, ont refusé de continuer à faire de la télévision un médium formaté et à la botte des publicitaires. Un des théoriciens et des inventeurs de la télévision moderne.

  • Biographie  

    Son nom vous est familier mais c’est plus grâce aux exploits de sa fille (Gwyneth) que par le talent (pourtant immense) de son père. Bruce Paltrow n’a pas fait que théoriser sur les maux de la  fiction télévisée de son époque, il a pris sa machine à écrire et a fait exploser les conventions. Icône cathodique pour des wagons de créateurs des décennies qui suivront, Paltrow a écrit, produit et réalisé pour bien montrer qu’il savait de quoi il parlait. C’est certainement pour cela qu’il restera comme l’un des animateurs les plus bouillonnants de ce qu’on appelle désormais la Quality television. Un moment de grâce dans l’histoire de la fiction télévisée américaine durant lequel la fiction est devenu critique, inattendue, intertextuelle. Avec St Elsewhere, show hospitalier militant, mélange réussi de Hill Street Blues mâtiné d’Urgences mais surtout The White Shadow il a prouvé et ses collègues scénariste que faire une télévision formatée remplie des sempiternels policiers n’était pas une fatalité.

    Paltrow, comme les grands créateurs de cette époque, les Fontana, Lewis, Kozoll, Milch, vient d’horizons s’éloignant de la télévision. Producteur dans le Broadway off des années 1970, il met peu à peu sa plume au service de la télévision.

    Impliqué sur quelques grandes séries, certaines assez méconnues (Paris sur laquelle œuvre un certains Steven Bochco), il connaît sa première reconnaissance avec The White Shadow, série subtile autour d’un ancien basketteur professionnel devenu l’entraîneur blanc d’une équipe de basketball d’un quartier défavorisé. Cette production au regard social acéré est souvent citée comme le détonateur de toute la Quality television qui va se déverser sur le public les années suivantes et donnera la télévision moderne et notamment les productions du câble actuelles (Hill Street Blues, Moonlighting, Twin Peaks, Dream On, Six Feet Under, Friday Night Lights, Lights Out…).

    En 1982, il est l’un des patrons de la série St Elsewhere, série médicale, ancêtre de Urgences, la dérision en plus. Il travaille sur cette série avec, à ses ordres, quelques-uns des futurs grands talents de la télévision US, parmi eux Tom Fontana, John Masius, Falsey et Brand.
    En 1989, il crée Tattingers, série très vite annulée sur les coulisses d’un restaurant. Il a une nouvelle fois John Masius et Tom Fontana à ses côtés. Cette production constitue sa dernière participation notable à une série télé en tant que créateur ou producer. En tant que réalisateur, en revanche, il s’essaie au cinéma mais travaille aussi sur quelques séries notables comme le Homicide : Life in the Street produit par un certains Tom Fontana. The Mind of a Married Man est sa dernière  réalisation avant son décès en 2002. La fiction a perdu là un de ses grands créateurs.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo