FERMER×

Bruce Geller

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Murder show, Suspens, Western

  • Mouvements

    Âge d'or

  • Familles

    Les Maîtres

  • Décennies

    1950 - 1960 - 1970

  • Séries phares  

    • Mission : ImpossibleMission : Impossible
    • The Dick Powell TheatreThe Dick Powell Theatre
    • RawhideRawhide

    Avec des implications sur Mission : Impossible et Mannix, deux des plus grandes séries de leurs époques respectives, Bruce Geller a décroché sa place dans le panthéon des très grands créateurs de la fiction télévisée.

  • Biographie  

    Résumer la carrière de Bruce Geller à deux de ses séries télé (Mission : Impossible et Mannix) peut paraître réducteur, surtout quand on sait que l’homme a participé à une multitudes de productions qui ont construit la fiction télé américaine dans les années 1950. Présent sur quelques grands classiques comme Have Gun, Will Travel ou The Rifleman (voir crédits), il fait ses classes au sein d’un média balbutiant hésitant encore entre la théâtre capté et la dramatique radio visuelle.

    Né le 13 octobre 1930 à New York, Bruce Geller est formé à Yale. Armé d’une spécialisation en théâtre, il s’attaque à Broadway et devient parolier pour des comédies musicales et poussera même jusqu’à la composition de partitions musicales dans toutefois connaître un immense succès. Attiré par le nouvel eldorado qu’est la télé, surtout pour ceux qui n’arrivent pas à percer comme il le voudrait  dans les grands média déjà installés (cinéma, théâtre, comédie musicales…), Bruce Geller décide de suivre la télévision dont le point de gravité va se déplacer de New-York à Los Angeles.

    Mission : Impossible fait partie de ces œuvres télévisuelles qui ne vieilliront jamais plus. A travers cette série, on perçoit mieux qui sont ceux qui ont fait avancer la télévision.

    On est au début des années 1950, la télévision est encore un univers où rien ne semble, et en même temps tout est, possible. Snobé par le cinéma, traînant de gros problèmes technico-technologiques, la télévision devient un endroit où de futurs grands créateurs vont faire leurs armes. Geller travaille sur Inside Detective, Flash Gordon, au total une bonne quinzaine de productions tout au long des années 1950. Début 1960, fort d’une décennie d’expérience, il quitte son rôle de « simple » scénariste pour endosser celui de producer, un rôle bien plus important au niveau de l’implication. Il travaille ainsi sur Rawhide, série qui révélera le jeune Clint Eastwood. Un coup du sort va changer sa vie. Remercié par CBS, il cherche du travail et en trouve à la Désilu. La carrière de Bruce Geller prend une autre dimension quand il se met à collaborer avec cette petite compagnie de production  fondé par l’actrice Lucille Ball et son mari Dési Arnaz (d’où Désilu), une firme qui va s’avérer prépondérante dans l’histoire des séries en produisant notamment Star Trek, Mission : Impossible et Mannix.

    Difficile de dire réellement quel est l’impact de Mission : Impossible, série d’une modernité et d’une maîtrise artistique rare pour l’époque. En pleine guerre froide en parallèle de la naissance de différents héros liés à l’espionnage (notamment James Bond), Mission : Impossible est singulière. Rythmée de façon atypique, animée par des  intrigues (que certains diront trop compliquées pour les téléspectateurs), Mission : Impossible fait partie de ces œuvres télévisuelles qui ne vieilliront jamais plus. Maintes fois copiée, ramenée à la vie dans les années 1990, adaptée pour le grand écran. A travers cette série, on perçoit mieux qui sont ceux qui ont fait avancer la télévision. Geller recommencera l’opération à la fin  des années 1960 avec Mannix, série faisant exploser les codes de la figure du privé. Mannix est un personnage très moderne. La série ne sort pas du lot pour ses histoires mais plutôt pour sa capacité à se faire remarquer (générique et son split-screen, Lalo schiffrin…), une vraie constante de biens des grandes séries classiques de la télévision. Pour cette série, il est à notre que Geller est associé au talentueux duo Richard Levinson et William Link (Columbo, Arabesque…). Une sorte de passage de témoin assez classique entre personnalités qui ont bâti la télévision américaine.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo