FERMER×

Barney Rosenzweig

Characteristics

  • Formats

    Drame

  • Genres

    Cop-show, Drame familial

  • Familles

    Les Maîtres

  • Décennies

    1950 - 1960 - 1970 - 1980 - 1990

  • Séries phares  

    • Cagney et LaceyCagney et Lacey
    • Charlie’s AngelsCharlie’s Angels

    Au delà de son CV somme toute loin d’être modeste – avec notamment deux Emmy Awards de la meilleure série pour Cagney et Lacey au compteur, Barney Rosenzweig restera comme l’un de ces auteurs américains qui ne sont jamais meilleur que lorsque tout joue contre eux. Il est aussi un producteur qui a inventé de nouvelles façons de travailler. Un modèle que lui empruntera le reste de l’industrie télé. Rien que ça. 

  • Biographie  

    Barney Rosenzweig débute sa carrière en 59 chez MGM. Son premier poste d’importance est pour le compte de Daniel Boone, un western familial très populaire dans une télévision US globalement très aseptisée.  Une série sur laquelle il étrenne toute de même ses galons d’Executive Producer. Il travaille ensuite pour de nombreuses productions dont Charlie’s Angels (Les drôles de dames). Un endroit bizarre (rôle de la femme peu claire dans la création de Aaron Spelling) pour quelqu’un qui va produire la meilleure série jamais écrite sur des femmes flics.
    Parfois une œuvre peut changer une vie, Cagney et Lacey a eu clairement cet effet sur Barney Rosenzweig. Trente ans après l’arrêt de la série, Rosenzweig est encore honoré pour le portrait des policières qu’il a esquissé dans Cagney et Lacey. La série débute en 1981 et propose un portrait inattendu. Un couple de policières au milieu d’une brigade de machos. Les héroïnes ne sont pas sexy et portent des soutien-gorges, allusion à Charlie’s angels, production qui avait fait de la plastique de ses comédiennes un argument de teasing. Cagney et Lacey n’aurait jamais dû  durer. Rosenzweig se bat et fait de sa série un standard des années 80. Il enchaîne ensuite avec The trial of Rosie O’Donnell, joli courtroom procedurial sur fond de rivalités familiales. Il fera revivre son duo mythique de Cagney et Lacey dans une série d’unitaires.

    Il fait vraiment partie de cette génération de créateurs qui, à l’instar de Bochco, Kozoll, Milch, Simon ont décidé de remettre certains dogmes de production en cause. 

    Rosenzweig est un insider passionnant car il a été, à l’instar de Steven Bochco, un défricheur qui n’a pas eu peur d’imposer de nouvelles règles. On lui doit par exemple certaines rationalisations dans le process de fabrication des séries :  le rapatriement des bureaux de production sur les lieux mêmes de tournage, chose évidente aujourd’hui mais qui ne l’était pas forcément dans les années 80. Rosenzweig a également beaucoup bataillé pour réduire les intermédiaires dans le processus de création entre auteurs et diffuseurs. En cela, il fait vraiment partie de cette génération de créateurs qui, à l’instar de Bochco, Kozoll, Milch, Simon ont décidé de remettre certains dogmes de production en cause. Rosenzweig a ensuite  travaillé pour Broadway. Il a produit un hommage à Elvis Presley « All shook up ».
    En 1991, Rosenzweig se marie pour la troisième fois. Cette fois-ci, il convole avec Sharon Gless, actrice consacrée par plusieurs Emmy Awards de la meilleure actrice grâce à ses rôles dans les séries de son désormais mari (Cagney & Lacey et The trial of Rosie O’Donnell).

    Barney Rosenzweig travaillait il y a encore peu pour USC (University of South California) où il est l’un des membres du conseil de  surveillance de l’école de Cinéma/Télévision.

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo