FERMER×

Al Jean

Characteristics

  • Formats

    Comédie, Sitcom

  • Genres

    Comédie familiale, Comedie satirique

  • Mouvements

    Animation, Geek, Harvard National Lampoon, Sci-fi boom

  • Familles

    Les Classiques

  • Décennies

    1980 - 1990 - 2000 - 2010

  • Séries phares  

    • Les SimpsonLes Simpson
    • Charles s'en chargeCharles s'en charge
    • Mr. GunMr. Gun
    • ALFALF

    Membre historique puis responsable, quelques années plus tard, du writing staff de la –désormais- plus longue comédie de l’histoire de la télévision, The Simpsons, Al Jean est l’archétype de l’individu qui, avec ses diplômes aurait dû tout faire sauf de la télévision. Non seulement il en fait mais de superbe manière avec des crédits sur The Simpsons, The Critic, The Garry Shandling show ou la complètement culte Alf.  Al Jean ou la Geek génération au pouvoir.

  • Biographie  

    Sortir de Harvard mène à tout, notamment à la télévision. Al Jean a toujours eu un petit faible pour la comédie. Déjà en fac, il servait de monstrueuses blagues à ses comparses de Harvard via le Lampoon, organe satirique d’obédience nationale fournisseur reconnu de bataillons d’auteurs à Hollywood.

    Dès le milieu des années 80, Jean prospecte l’univers de la comédie au lieu de travailler dans la mathématique appliquée ou en fac. Bien lui en prend. Après quelques jobs obscurs (Charles in charge…), il travaille pour une brochette de productions cultes comme Sledge Hammer, It’s not necessarily the news, It’s Garry Shandling show ou bien Alf (dont il écrira cinq épisodes). Les choses sérieuses continuent avec une première expérience au sein de la writing-room des Simpsons puis avec The Critic, série en animation que Al Jean co-crée et qui propose de suivre la vie de Ray Sherman, critique de cinéma sévissant dans un show télé. Douce-amère, un poil trop new-yorkaise, la série est bien moins réussie que Les Simpson même si tout est aussi référencé voire davantage quand il s’agit du monde du show-biz. The Critic prépare Al Jean au grand saut. Ce dernier intègre le cercle des auteurs des Simpsons en qualité de Co-Producer. Il va ensuite gravir toutes les marches pour prendre les commandes de la série. Avant cela, début 2000, il travaille sur The PJ’s, série en stop motion ou clay motion (principe du image par image) à laquelle Eddie Murphy prête sa voix. 

    Il y a toujours quelque chose qui se passe dans un épisode des Simpsons et on ne peut pas prévoir quoi.

    Il intègre ensuite le staff des Simpsons et n’en décollera presque plus. Il est crédité au générique de plus de 200 épisodes de la série avec laquelle il a déjà remporté trois Emmys et un Peabody. On lui doit quelques grands épisodes dans lesquels il vient apporter sa science du gag (“Moaning Lis”, “The Way We Was”, “Treehouse of Horror II & III”, “Stark Raving Dad”,  “Simpsoncalifragilisticexpiala-annoyed grunt-cious” ou encore “Hello Gutter, Hello Fadder”.
    Des épisodes à l’intérieur desquels, Al Jean s'autorise quelques compositions musicales, mélodie et paroles.

    Véritable pierre angulaire de la série avec quelques autres auteurs historiques, Al Jean s’intègre à merveille dans la culture Simpsons faite de blagues à différents degré (il en même l’un des concepteurs). La série animée de Matt Groening tire sa longévité de cet état de fait. Il y a toujours quelque chose qui se passe dans un épisode des Simpsons et on ne peut pas prévoir quoi. La parodie cache une private joke perso ou générationnelle. Chacun vient y chercher quelque chose de différent. La comédie est toujours présente soit de manière active soit en filigrane. « La comédie possède une structure mathématique notamment quand vous cherchez la réplique parfaite pour faire une blague. Bien sûr, je ne voudrais pas laisser entendre qu’il est nécessaire d’avoir fait des mathématiques à Harvard pour écrire de la bonne comédie, mais en fait, ça aide pas mal » analyse Al Jean qui sert de Head writer à la série depuis de nombreuses saisons. Al Jean est tellement imprégné de la culture maison qu’il a co-signé le script du long-métrage (et notamment l’immortel « Spider cochon »), un projet qui a mis près d’une décennie à arriver à l’écran (le film pas la chanson..) avec un joli succès mondial à la clé. Un résultat qui n’était pas couru d’avance avec les folles attentes que véhiculait la transposition de la série vers le film. Encore une affaire d’équation bien réglée. Trop fort ces gens d’Harvard…

  • Crédits principaux   - Tous

  • filiations   - Tous

best websites
Loading…

Welcome to

The first website dedicated to US TV Shows through their creators.

Découvrez qui influence qui, et lesquels ont travaillé ensemble et comment,

et naviguez à travers la carte des créateurs des années 50 à nos jours.

50
No results
Passer la vidéo